Dossier de presse-événements

  • Témoignages
  • Événements
  • Galerie de photos

De la revue l’autre espace du RRASMQ, déc, 2011

Quand participation rime avec implication dans sa communauté

En plus d’administrer et de gérer des logements sociaux, Entrée chez soi Brome-Missisquoi (ECS) est un organisme alternatif en santé mentale offrant du suivi communautaire d’intensité variable. Il combat la stigmatisation, la discrimination et l’exclusion sociale associées à la maladie mentale.

Dès le départ, les fondateurs de l’organisme ont été préoccupés d’offrir des logements sociaux tout en désirant éviter la création de ghettos en santé mentale. Donc, la première réalisation a été de sortir les personnes de leur situation précaire de misère et de pauvreté en créant des logements subventionnés où elles auraient accès à des organismes communautaires pouvant contribuer à leur rétablissement. Mais très rapidement, les membres locataires ont rencontré des préjugés, se plaignant d’être identifiés comme des personnes vivant dans « le bloc des malades mentaux » ou « le bloc de fous ».

Face à ce constat de stigmatisation et à cette préoccupation majeure des membres, nous avons cherché lors de notre assemblée générale annuelle de l’an dernier, des moyens de prendre notre place de citoyen et de citoyenne à part entière et de briser cette stigmatisation. Ainsi, un exercice démocratique nous a permis de proposer une activité dans le cadre de La Fête des Voisins organisée à travers le Québec. L’idée fut rassembleuse et plusieurs propositions d’activités ont été soumises sur le champ.

Nous avons choisi de faire deux genres d’activités pour cette journée. Les gens habitant ECS Cowansville iraient visiter les voisins de leur communauté tandis que les personnes de l’immeuble d’ECS Farnham recevraient leurs voisins. Donc, avec les membres, nous avons formé un comité Fêtes des Voisins. Nous avons sollicité la participation des organismes voisins (3 ont accepté de participer) et, avec la contribution de la ville, nous avons élaboré un plan de match. Parmi les locataires, plusieurs (8 sur 12) ont grandement investi leur temps et leur énergie à plusieurs niveaux : comité, achat de bouffe, publicité, rencontre de voisins, affichage de l’activité, etc. De plus, ils ont impliqué des membres de leur famille.

Les résultats ont été très positifs, la fête s’est dé¬roulée dans une atmosphère de grand party de famille et fut un grand succès. Les voisins ont démystifié l’endroit et plusieurs se sont rendus compte que nous étions du monde comme eux. À leur départ, ils ont laissé de très beaux témoignages d’appréciation.

Depuis, nous avons reçu des invitations à participer à différentes activités, notamment avec l’Âge d’or ainsi que l’Office Municipal d’Habitation (OMH) de Farnham. Et lorsque nous nous promenons sur la rue, maintenant des gens nous saluent. Ça fait chaud au coeur! Et déjà, il est certain que la Fête des Voisins sera au pro¬gramme pour l’an prochain.

En créant des logements sociaux de qualité et en créant des espaces pour que les personnes puis¬sent s’impliquer et ainsi vivre la réappropriation de pouvoir sur leur vie, ils et elles deviennent eux-mêmes des agents de mobilisation et de changement social. Ceci contribue à leur rétablissement et amène des répercussions positives sur la communauté. Les membres d’Entrée chez soi deviennent ainsi des citoyens qui assument pleinement leur rôle social.